MAGIQUE ROUMANIE

 

Histoire et civilisation roumaines

 

Durée :

8 jours
7 nuits

Date :

16/06/2020 au
23/06/2020

Tarif groupe :

1285€
base 25/29 participants
1315€
base 20/24 participants

LA  ROUMANIE VOUS TEND LES BRAS

 

Þ Des campagnes où les travaux se font encore à la main

Þ Une nature généreuse

Þ Des habitants chaleureux et accueillants

Þ De châteaux et des villages incroyables

Þ C’est maintenant qu’il faut aller en Roumanie

 

Jour 1: NICE - BUCAREST

Rendez-vous à l’aéroport Nice Côte d’Azur assístance aux formalités d’embarquement et  envol en direction de Bucarest  sur vol régulier via une capitale européenne. Arrivée à l’aéroport de Bucarest, accueil par votre guide roumain. Visite de Bucarest (capitale de la Roumanie, centre économique et culturel, fondée il y a 500 ans. Ancienne capitale de la Valachie devenue aujourd’hui celle de la Roumanie. La ville, qui ne reprit réellement son essor qu’au XIXe siècle, offre quelques monuments. Malgré une reconstruction intensive autour de 1980, Bucarest reste une cité-jardin, verte et agréable, avec des cafés en plein air. Arrivée au centre de Bucarest pour découvrir l’ancien quartier de Lipscani, ce vaste périmètre de poésie urbaine, en cours de réhabilitation, est en passe de devenir le quartier le plus branché de Bucarest) Dîner et logement hôtel.

 

Jour 2 : BUCAREST -SINAIA-BRASOV

Petit déjeuner. Visite du Palais du Parlement (si les obligations parlementaires ne le permettront pas, on visitera le Palais Cotroceni), 2eme plus grand bâtiment du monde après le pentagone 45 000 m2 de surface au sol 400 000m2 habitable, 100 de haut des salles hautes de 20 mètres la plus grande à la taille d'un terrain de football près de 40% du PIB investit chaque année de sa construction. Marbre rose, marbre blanc rien n'était trop beau pour ce qui devait être le symbole du savoir-faire Roumain. Les somptueux lustres sont fait avec du cristal de Médias. Le plus lourd pèse 4 tonnes!! Départ vers Sinaia, « Perle des Carpates » cette station  climatique  doit sa célébrité au roi Carol Ier qui dans les années 1870, y établit une de ses résidences.  Elle est située dans la vallée de la rivière de Prahova, au pied du massif Bucegi, à une altitude de 800-900 mètres entre Brasov et Ploiesti.

Déjeuner. Visite du Château Pèles, bâti et embelli par le roi Carol Ier, résidence estivale de la famille royale (l’une des plus belles résidences royales), construit entre 1875 et 1914 en style renaissance avec quelques éléments rococo et baroques. Dans le Château on trouve d’importantes collections d’armes du Xème au XIXème siècle, des tapisseries, un mobilier, des peintures et des sculptures. Grâce à son histoire et à son charme unique, le château s’est imposé en tant que principal point d’attraction de Sinaia situé à 120 km de Bucarest. Visite du Monastère Siniaïa, première construction de cette localité après le pèlerinage du prince  Mihai Cantacuzino au Mont de  Sinaï qui donna son nom à la localité. Le monastère a été peint par Pirvu Mutu, un des grands peintres d'églises de l'époque Brancoveanu (XVIIème siècle). Continuation vers Brasov. Visite panoramique de Brasov, antique cité médiévale saxonne située sur plusieurs collines, anciennement ceinturée de remparts avec de place en place, des tours de guet, des bastions servant à la foi de lieux de travail ou de vente et de forteresses,  des portes fortifiées gérant les entrées et sorties de la ville. On trouve aujourd’hui le "Bastion tesatorilor" l'un des plus beaux et des seuls bastions qui subsistent, à l'état  originel.  Le "Bastion des tisserands" est le lieu où les drapiers, les marchands de tissus avaient la possibilité de négocier leur production. Sur quatre niveaux à pans de bois, les marchands de tissus entreposaient le fruit de leur travail et le négociait. Les corporations avaient une importance considérable. Puis, la Place Centrale ou Place du Conseil et l’Eglise Noire, église-halle gothique dont les nefs sont de même hauteur. La bâtisse est flanquée à l'extérieur de six portails aux trumeaux sculptés. Les plus remarquables sont celui de l'Ouest et les deux du Nord.  En 1542, le réformateur Johannes Honterus a introduit à Brasov la confession luthérienne et c'est pourquoi le service religieux pratiqué dans l'Église Noire se fait en Allemand. Elle possède quelques trésors remarquables à l'intérieur. Parmi ceux-ci, on remarque les fonts baptismaux en bronze, don du curé Johannes Reudel en 1472. Autour des fonts baptismaux,  une grille de fer forgé, œuvre du forgeron Mesen Honnes et  des peintures murales qui parsèment le mur du vestibule sud, datent de 1476 ; on visite aussi le quartier de Schei . Dîner et logement hôtel.

 

Jour 3 : BRASOV - PIATRA NEAMT

Petit déjeuner. Continuation de la visite de Brasov ( si on n’a pas tout fait le jour 2). Route pour Piatra Neamt, en passant par Le Lac Rouge et Cheile Bicazului. Arrêt à Miercurea Ciuc pour déjeuner.

Diner, logement a Piatra Neamt.

 

Jour 4 : PIATRA NEAMT – CAMPULUNG MOLDOVENESC

 

 

 

Petit déjeuner. Visite du Monastère d’Agapia, le Monastère d'Agapia eut un sort troublé : il a été généreusement doté par les princes moldaves, ensuite saccagé par les envahisseurs Turcs ou Tatars, transformé en écurie par les Polonais ayant à leur tête le renommé Sobieski.

Les moines y ont habité jusqu'en 1803 quand il fut transformé en couvent. La première restauration complète de l'église centrale eut lieu à la moitié du XIXème siècle; c'est à cette occasion qu'on a choisi le jeune peintre Nicolae Grigorescu pour la peinture intérieure (1858-1862). Déjeuner à Gura Humorului. Visite du monastère Humor (monastère de religieuses possédant une importante collection d’icônes du XVI-e siècle) et du  monastère Voronet, "la Sixtine de l'Orient", construit en 3 mois et 3 semaines en 1488 par Etienne le Grand et peint à l'extérieur sous le voïvode Petru Rares en 1547. Il représente un monde de contes et nous révèle une nouvelle facette de l'art byzantin. La composition la plus vaste et la plus dramatique est celle du "Jugement Dernier" qui décore toute la façade ouest. Continuation vers Marginea ( visite de l’atelier de céramique Noire) et visite du monastère Moldovita construit par Petru Rares entre 1532 et 1537. Le monastère est entouré de murs fortifiés hauts de 6m et épais de 1,20 m comportant des tours de défense. Un remarquable objet de sculpture est le trône de l'époque de Petru Rares. Dîner et logement à Campulung Moldovenesc.

Jour 5 : CAMPULUNG MOLDOVENESC – TARGU MURES

Petit déjeuner. Visite  du Musée du Bois de Campulung Moldovenesc, créé en 1936 il détient plus de 15.000 objets en bois qui nous renseignent sur l'univers des anciens métiers des habitants de cette région. Ce musée a été financé par Pharmaciens sans frontières de Nancy. Dans cette région, où l’artisanat et l’industrie du bois sont très importants, il retrace l’histoire, à travers les siècles, de l’utilisation du bois dans tous les domaines. Il présente une multitude d’objets de bois qui ont fait partie de la vie du peuple roumain (coffres de mariages, gourdes, objets utilitaires de la vie paysanne, ustensiles ménagers ornés de motifs traditionnels). Déjeuner en cours de route.

Arrêt et visite de  Bistrita, traversée par la rivière qui porte le même nom. La première attestation documentaire de Bistrita en tant que ville date de 1264 et sa genèse, ainsi que son évolution et ses caractéristiques sont dues en grande partie aux influences de la colonisation germanique médiévale. Arrivee a Targu Mures. Dîner et logement à l’hôtel.

 

Jour 6 : TARGU MURES – SIGHISOARA – SIBIU

Petit déjeuner. Visite de Targu Mures, il s’agit d’une ville ancienne riche en monuments historiques. La plupart des édifices historiques se situent sur la Place des Roses, grande place entourée de palais. Départ pour Sighisoara. Arrivée pour le déjeuner à Sighisoara. Visite de Sighisoara. La ville est inscrite au patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 1999, "la perle de Tirnava" est sans aucun doute la ville fortifiée la mieux préservée en Transylvanie, avec une architecture médiévale belle et authentique. Elle est une des dernières cités médiévales encore habitée en Europe. La citadelle protège environ 150 maisons, dont beaucoup ont été restaurées. Sighi?oara fascine toujours ses visiteurs par ses ruelles pittoresques,  ses maisons, bastions, tours, et ses églises. C'est le lieu de naissance d'un héros historique et légendaire : Dracula ou Vlad l'Impaleur. La Maison de Vlad Dracula, située au centre-ville est devenue célèbre grâce à la légende qui l’identifie comme le lieu où Vlad Dracula s’était caché des turques. Déjeuner.

 Continuation vers Sibiu. En route arrêt à Biertan pour la visite de l’église fortifié. Continuation vers le village bucolique de Sibiel, il compte environ 700 références.Vous découvrirez le musée d’Icônes sur verre. Dîner chez l’habitant  dans un village de bergers . Logement et nuit à Sibiu.

 

Jour 7 : SIBIU – CURTEA DE ARGES - BUCAREST

Petit déjeuner.  Visite de Sibiu, berceau de la civilisation saxonne, la ville compte 170 000 habitants, cette ville de Roumanie a préservé le plus vaste ensemble de vieux quartiers, ils donnent parfois au promeneur l’illusion de se trouver dans une vieille cité allemande de Franconie. La vieille ville réserve un dédale mélancolique de vieilles rues pavées, de passages et d’escaliers, de jardins secrets, de places, de maisons aux volets verts. Vous découvrirez la ville haute avec ses fortifications puis la ville basse.

Déjeuner en cours de route.

Départ en autocar pour  Curtea de Arges. Visite de la Cour Princière et du Monastère, depuis la création du royaume de Roumanie (1881) les souverains sont inhumés dans le pronaos, à coté des voïvodes Neagoe Basarab et Radu de la Afumati . Dîner d’adieu dans un restaurant typique avec programme folklorique et nuit à l’hôtel.

 

Jour 8 : BUCAREST – LA FRANCE

Petit déjeuner.  Visite du Musée du Village (musée en plein air) . Transfert à l’aéroport assistance aux formalités d’embarquement et envol vers Nice sur vol régulier via une capitale européenne. Arrivée à Nice, fin de nos services.

 

Informations complémentaires :

Comprenant :

 

Þ Les vols aller/retour au départ de Nice  sur vol régulier d’une compagnie européenne. 350 €  dont 86 € de taxes aériennes et 86 € de surcharge carburant à ce jour, susceptible d’évolution à la charge du client jusqu’à l’émission des billets

Þ L’hébergement en hôtel 4****  base chambre double

Þ La pension complète du dîner du J1 au petit-déjeuner du J8

Þ Le guide francophone pour tout le séjour

Þ Le transport en autocar local selon programme ci-dessus

Þ Les entrées et visites  selon programme

Þ l’assurances assistance / rapatriement

Þ L’accompagnateur ELC

 

Ne comprenant pas :

 

Þ Le supplément single : + 150 € pp

Þ L’assurance annulation 3,5%

Þ Les boissons 

Þ Les dépenses personnelles

Þ Toutes prestations non mentionnées                                 

Þ L’adhésion à ELC 15€

 

Formalités:  Carte d’Identité en cours de validité